ActusReviewsSorties

2 mots, 3 albums

C’est la rentrée et les sorties albums s’égrainent si vite qu’on voulait vous en recommander comme ça, de façon un peu plus fraîche, rapide et légère… D’où l’idée de ce format « 2 mots ».

Le concept c’est donc d’essayer de vous faire entrevoir l’ambiance d’un album en deux mots afin de vous donner envie… et comme on est pas radins chez PerfectBeat.fr , on vous en parle quand même un peu ensuite. Bonne lecture et bonnes découvertes !

LCD Soundsystem – American Dream

Énergie / Nocturne

Découverte, découverte, mouais… Tout le monde en a parlé de cet album. Tant et si bien qu’on avait drôlement peur de l’écouter… et puis on a passé le pas.

American Dream est un album dont on a instantanément l’impression qu’il est l’OST de nos vie citadines. Progressif, électrique, électronique, bluesy ; un album très chouette qui s’écoute facilement sans tomber dans la facilité. Du coup c’est vrai, il est vraiment (très) bon, mais on en fera pas trop pour pas vous faire peur. GO !

Queens Of the Stone Age – Villains

Brut / Maitrisé

Josh Homme is back avec un album qu’on ne saurait que recommander mais qui n’est pas facile à décrire.

A cheval entre plusieurs époques, monsieur Homme nous livre une œuvre touchant aussi bien aux années rock 60-70 avec des riffs criants de libertés qu’à quelque chose de plus contemporain. Les synthés résolument modernes, la production millimétrée et la voix policée diviseront : entre rage et contrôle, il y a Villains. Nous on a aimé, à vous de juger.

Perturbator – New Model

Puissant / Spatial

Disponible à prix libre sur le bandcamp de l’artiste, le Perturbator nouveau n’est pas à proprement parlé un album (en tout cas ce n’est pas un LP, 6 titres seulement) mais, clairement, on s’en tape le casque audio vu qu’il est excellent.

Si New Model est (toujours) dark et puissant, l’artiste semble pourtant vouloir explorer d’autres horizons. Notre sentiment : plus progressif, un poil moins compressé, James « Perturbator » Kent semble avoir repoussé les murs. On aime beaucoup.

Previous post

Freedom For King Kong ; back to the primate

Next post

Nocturne (Girls In Hawaii), crépuscule onirique

Ludo

Ludo

Hypersensible à la musique (un peu trop en live d'ailleurs), j'écris comme je parle, je parle comme je pense, je pense que je parle trop mais que j'écris trop peu. Objectif : découvrir et faire découvrir. J'aime pas les albums-produits mais les albums bien produits.