ActusReviewsTout (et tout le reste) !

KEXP-ertise musicale passionnée

Profiter presque chaque jour que la musique fait — chacun son dieu hein ?! — de performances live en vidéo d’excellente qualité pour découvrir des artistes ou des groupes eux-mêmes excellents, c’est possible. Et c’est à la radio que ça se passe. Oui. La radio.

KEXP-ce que c’est que cette histoire ?

Créée en 1972, KEXP est une station de radio diffusant aujourd’hui sur 90.3 FM depuis Seattle (état de Washington, USA). D’abord nommée KCMU celle-ci est pendant presque 10 ans uniquement subventionnée par l’université de communication de Washington où elle a d’ailleurs ses quartiers. À l’époque, seuls les postes de radio situés dans un rayon de 10 km peuvent la recevoir et profiter de sons principalement rock.

Presque 30 ans plus tard, en 2000, et après ouvert sa programmation à tous les styles musicaux (dès 1982), elle devient la première station à diffuser sur internet 24/24h, 7/7j en qualité CD (non compressée). Son changement de nom pour KEXP intervient peu après, résultat du partenariat établi avec l’Expérience Music Project ; salle de concert, centre culturel et musée du rock de Seattle (financé par Paul Allen, cofondateur de Microsoft).

Et la prog est mortelle, vraiment, testez, là, maintenant.

Aujourd’hui, la radio publique — oui, publique ! — notamment sponsorisée par des particuliers, des entreprises, l’état et ses partenariats, diffuse sur Seattle évidemment, mais aussi New York et bien entendu dans le monde entier via internet sur kexp.org. Et la prog est mortelle, vraiment, testez, , maintenant. Mais ce n’est pas tout.

KEXPérience live

Oui parce que bon. Être une radio exceptionnelle avec une programmation hyper variée (dans le style et le temps) et des DJ qui laissent rêveurs — nous y reviendrons — ce n’est pas suffisant. Non. « KEXP-que je peux faire en plus en plus pour la p’tite dame ? ».

En un mot comme en cents, c’est beau.

Du coup KEXP entretien une chaine YouTube où sont diffusés quasi quotidiennement des enregistrements live réalisés au sein des studios de la radio. En un mot comme en cents, c’est beau. Non seulement le son est ultra-propre et le décorum plutôt sympa, mais surtout les présentateurs sont intelligents et les artistes semble comme à la maison.

De fait, les Lives sont de très très bonne qualité et l’éclectisme de KEXP étant ce qu’il est, cette chaine est une source sans fin de découvertes (et de surprises) musicales.

KEXPlosions choisies

Comment ne pas finir ce billet par une sélection de nos coups de cœur ; dans le désordre.


The Lemon Twigs (décembre 2016)

Décembre 2016, quelques mois après la sortie de leur album Do Hollywood, les Lemon Twigs sont reçus par Cheryl Waters. Non seulement cette animatrice est incroyable dans ses interviews (elle est de très loin notre préférée) mais de plus la prestation des Lemon Twigs est bluffante ; ces petits gars sont assez incroyables. Nous vous laissons juger par vous même.


Kate Tempest (décembre 2016)

Deuxième pépite, cette prestation époustouflante de Kate Tempest. L’Anglaise, également reçue par Cheryl Waters, déploie une puissance saisissante tant par son flow que dans les mots. Un live qui mérite d’être écouté au casque.

Retrouvez le deuxième live de Kate Tempest, enregistré en mars 2017.


Sinkane (avril 2017)

Dans un style encore complètement différent, Sinkane venu présenter son 6ème album, rien que ça, Life & Livin’ It. Encore une fois, et ce n’est pas fait exprès, l’hôte pour cette session est…Cheryl Waters. Cet album de Sinkane, nous vous le recommandons, oscille entre influences africaines et un funk positif sans être superficiel. De la baballe, BIM !


Jamila Woods (août 2017)

Poursuivons tout en douceur avec Jamila Woods. Pas facile à décrire, entre soul et RnB, voix fraîche et son chaud, l’auteur/poétesse/chanteuse à publié son premier album solo l’an passé avec des collaborations comme Chance The Rapper par exemple. C’est chouette, ça passe tout seul ; la session est présentée par Morgan.


Le Mystère des Voix Bulgares (juin 2017)

Petit kiff perso de votre rédacteur perso pour finir. Le Mystère des Voix Bulgares est une chorale fondée dans les années 50 ; c’est… profond, à couper le souffle. Les plus joueurs d’entre vous pourrons peut-être se référer à l’excellente bande originale du jeu Alone In The Dark (2008) produite par Olivier Derivière avec ce même chœur.

L’enregistrement, rare, est juste parfait et le Le Mystère des Voix Bulgares remplie parfaitement le studio. Un live proposé par le très bon DJ Darek Mazzone.

Bien entendu il ne s’agit là que d’une sélection de coups de cœur très spontanée… Pour plus de bonheur musical, abonnez-vous la chaine YouTube de KEXP vous y trouverez certainement votre bonheur.

Previous post

[Edito] De l'effort

Next post

Les playlists de perfectbeat.fr

Ludo

Ludo

Hypersensible à la musique (un peu trop en live d'ailleurs), j'écris comme je parle, je parle comme je pense, je pense que je parle trop mais que j'écris trop peu. Objectif : découvrir et faire découvrir. J'aime pas les albums-produits mais les albums bien produits.