Actus

Les playlists de perfectbeat.fr

Fidèles à notre envie de vous faire découvrir toujours plus de musique, de groupes et d’artistes, nous avons décidé de créer une chaine YouTube pour perfectbeat.fr.

Pourquoi ?

Puisque ce billet n’a qu’une vocation utilitaire, nous allons le faire court.

Les raisons à la création de cette chaine sont en fait multiples. D’abord, soyons clairs, nous n’avons pas (encore) l’idée de nous lancer dans YouTube game. Pas de vidéo faite maison en vue, rien que de la musique via des playlists.

Voyez ça comme la « bande originale » de l’article.

En vérité, nous nous sommes rendu compte qu’au court de nos articles, qu’il s’agisse d’éditos ou de billets, nous avons tendance à égrainer les références à tel groupe ou artiste, ou des morceaux de-ci de-là. Comme nous ne pouvons pas nous permettre de mettre un player à chaque fois — on met des liens hypertextes et des lecteurs vidéo/audio de temps à autre pour mieux illustrer nos propos—, l’idée nous est venue de faire des listes de lecture par article. Voyez ça comme la « bande originale » de l’article. Bon ça sonne un peu présomptueux dit comme ça, mais vous voyez le genre.

des playlists « brutes ».

Et à la fois, cela ouvre la porte à un autre « format » sur perfectbeat.fr que nous avions envie mettre en route incessamment sous peu. Puisque ce média a pour objectif de faire découvrir de la musique et/ou de partager autour de celle-ci, pourquoi ne pas le faire qu’en musique ? Les mots c’est bien, ça compte, c’est nécessaire à certaines explications. Mais c’est également intéressant de pouvoir vous partager des playlists « brutes ». En outre, pour être tout à fait transparent, cela a un autre avantage : celui de pouvoir embarquer au sein de l’équipe des perfectbeaters (hum… ?!) des gens qui n’ont peut-être pas la bande passante pour écrire, mais peut-être pour sélectionner quelques titres via un angle bien précis (ou pas).

Pourquoi YouTube ?

Sur cette partie nous irons très très vite. YouTube est un compromis :

  • Il y a beaucoup beaucoup de musique sur YouTube ; il n’y a pas tout, certes, mais il y a moyen de s’en sortir globalement (plus facilement qu’avec SoundCloud par exemple).
  • Il n’y a pas besoin d’être connecté pour accéder à YouTube ; tout le monde peut y accéder librement
  • Si jamais on veut lier l’image au son… c’est déjà là.

Alors oui, Google c’est le mal. Mais bon. C’est un petit sacrifice pour pas mal de bénéfices.

Ah oui, on allait presque oublier : le lien vers la chaine YouTube perfectbeat.fr.

N. B. Nous ajouterons d’ailleurs les liens de playlists faites a posteriori sur les articles/billets qui s’y prêtent.

Previous post

KEXP-ertise musicale passionnée

Next post

Freedom For King Kong ; back to the primate

Ludo

Ludo

Hypersensible à la musique (un peu trop en live d'ailleurs), j'écris comme je parle, je parle comme je pense, je pense que je parle trop mais que j'écris trop peu. Objectif : découvrir et faire découvrir. J'aime pas les albums-produits mais les albums bien produits.